"parce que les critiques sont nécessaires pour améliorer le monde et que l'optimisme permet d'y croire"............................http://cryzalid.blogspot.com

27 août 2006

Sénégal : une démocratie en danger


Alors que le Sénégal a longtemps été un îlot démocratique dans un océan de dictatures, son président vieillissant, Abdoulaye Wade, semble de plus en plus tenté par une "carrière de dictateur".

Après avoir généreusement arrosé son entourage (et notamment son fils Karim Wade) de multiples et généreux avantages, Wade, surnommé le "gorgui" (vieux en langue Wollof) prépare les prochaines échéances électorales en harcelant les journalistes qui lui sont défavorables.


Enhardi par la motivation de garder ce pouvoir qu'il a si longtemps convoité, il va plus loin en utilisant la DIC (Division des investigations criminelles) pour jetter en prison ses opposants les plus remuants : après avoir envoyé Idrissa Seck à l'ombre en Juillet 2005, il s'attaque désormais à la famille DIAS puisque Jean-Paul Dias (président du BCG, Bloc des centristes Gaindés) et son fils Barthelemy (secrétaire national de Convergence socialistes) sont emprisonnés pour des prétextes fallacieux lors de procès rapides et après des interpellations particulièrement musclées.


Les conditions d'incarcération des deux opposants sont indignes : Jean-Paul DIAS a dû être hospitalisé en urgence en service de cardiologie. Quant à Barthelemy, il vient de faire l'objet d'un transfert arbitraire dans un bagne à l'extrême sud-est du pays (loin de son père, de sa famille et de ses avocats).


Merci de les soutenir en visitant et diffusant l'URL de leur blog de soutien :
http://senegaldias.blogspot.com

Abdoulaye Wade, jadis brillant opposant disait en parlant de démocratie : "Un démocrate, c'est quoi ? C'est quelqu'un qui considère qu'il n'est pas le Messie, qu'il a une part dans la chose publique mais d'autres également, que sa parole n'est pas parole d'évangile, qu'on peut se tromper, qu'il faut consulter les gens, accepter les procédures de consultation et de décision".

Après ce dernier épisode à Dakar, nous serions tenter d'ajouter à cette excellente définition : "c'est quelqu'un qui garde ses convictions démocratiques d'opposant lorsqu'il accède au pouvoir".

Espérons pour cette magnifique mais fragile démocratie sénégalaise (fille de Senghor et d'abdou diouf) que le Vieux Wade garde suffisemment de sagesse et d'emprise sur son entourage pour reconnaître ses erreurs vis-à-vis de la famille DIAS et pour les corriger dans les jours qui suivent, et qu'il saura le jour venu, laisser le pouvoir à ses successeurs, comme ses prédecésseurs ont sû le faire avant lui.

CRYZALID, critiques optimistes. Le 27 Août 2006
http://cryzalid.blogspot.com

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

 
Référencement Blog Flux Directory Référencé par Blogtrafic