"parce que les critiques sont nécessaires pour améliorer le monde et que l'optimisme permet d'y croire"............................http://cryzalid.blogspot.com

13 juillet 2006

AL JAZEERA : mais pourquoi sent-elle le soufre ?

Al jazeera, la désormais fameuse chaîne panarabe d'information continue (originaire de Qatar), qui enregistre un succès phénoménal dans la plupart des pays arabes, traîne dans le monde occidental une réputation détestable. Pourquoi ?

Originaire du Maroc dans lequel j'ai longtemps vécu, je réside actuellement en France où je m'abreuve quotidiennement de LCI, iTélé, TF1, France 2 et autres. Je suis également un grand consommateur de CNN et BBC world.
J'ai donc voulu challenger mes a priori sur Al Jazeera pour voir si réellement la ligne éditoriale de cette chaîne est tendancieuse, si une consommation quotidienne d'Al Jazeera développe des sentiments antisémites ou pro-terroristes.

Ce que j'y ai vu (couverture de la guerre au Liban), c'est un traitement extrêmement qualitatif avec des images d'une grande qualité, des analyses intéressantes et contradictoires, une richesse d'information sans équivalent dans les grandes chaînes occidentales, une couverture en direct au coeur du conflit avec des reportages du liban sud et d'autres du nord d'Israël. La réalité vous saute à la gueule sans filtre ni fard. Des journalistes très professionnels dignes des meilleurs networks américains. Des jingles, des trailers et une charte graphique très impressionnants de modernité et de dynamisme.

J'y ai vu une revue de presse Israélienne avec un panorama très large des quotidiens de ce pays, les points de vue belliqueux y sont présentés tout comme les prises de positions pacifistes sans que la journaliste ne favorise l'un ou critique l'autre.

J'y ai vu des officiels Israéliens ou Américains expliquer le pourquoi de cette guerre et leurs regrets pour les victimes civiles.

J'y ai vu un débat contradictoire entre un palestinien pro-resistance qui défend l'attitude héroique de hezbollah et un égyptien anti-terroriste enseignant dans une université US qui dénonce les conséquences des provocations stériles de Hezbollah sur la vie des civils libanais. Ce type de débat est au coeur de la philosophie de la chaîne : la parole à tous, y compris aux tenants des thèses les plus extrêmes et la contradiction au bénéfice de l'intelligence collective.

J'y ai vu en pleins bombardements israéliens,
un reportage sur la brigade Golani, l'unité d'élite de Tsahal, et sur le courage légendaire et les exploits héroiques de ses hommes !!!

J'y ai vu des civils israéliens de jaffa qui disent leur terreur des bombardements de Hezbollah.

Mais j'y ai aussi vu des images très choquantes sur la réalité dramatique du Liban sud et sur la sauvagerie des bombardements de Tsahal et c'est peut-être ce type d'image qui dérange certains dirigeants occidentaux. Il est vrai que cette réalité est révoltante et que sa vision peut attiser la colère des foules arabes.

Peut-être que l'occident n'a plus l'habitude de se voir à travers le regard de l'autre, et qu'un ton éditorial arabe avec une autre culture, une sensibilité différente, d'autres intérêts, une autre vision du monde, paraît être une vision déformée de la réalité dépeinte par les média occidentaux.

Peut-être plus simplement, l'irruption simultanée d'Al-qaeda et al-jazeera dans le monde occidental, la proximité même des deux noms dans des langues latines ou anglo-saxonnes et la diffusion des prises de paroles d'Al-qaeda à travers les ondes d'al-jazeera a fini par créer une sorte de confusion : "al-jazeera, porte parole officiel d'Al-qaeda".

Peut être que le Logo d'Al-jazeera, si élégant et réussi pour des yeux arabes, peut effrayer certaines pupilles européennes : une calligraphie qui évoque le coran, la sharia, les fatwas et une flamme qui évoque l'enfer, le feu, le terrorisme ? Avis au sémiologues, il y a là une bonne étude à mener ;-)

Peut-être que les grandes chaînes occidentales ne voient pas d'un très bon oeil l'irruption d'une concurrence nouvelle et qu'elle contribuent de ce fait à sa mauvaise réputation. Après tout, qui appaudit l'arrivée d'un concurrent ?

Pour ma part, je n'en démords pas. Al Jazeera est une excellente chaîne d'information et je suis ravi que les arabes ont enfin la possibilité de s'exprimer librement dans le monde arabe sur les affaires qui les concernent et qu'ils arrivent à livrer aux peuples environnants leur vision du monde par son biais : une vision forcément riche et complexe où le meilleur cotoie le pire...mais une vision qui contribue par sa spécificité à la diversité et à l'équilibre du monde.


Lisez, commentez et bookmarkez http://cryzalid.blogspot.com
Envoyez vos mails sur ce lien
Et revenez sur la page principale par ici

1 Comments:

Anonymous nadia said...

La plupart des familles marocaines ne regardent plus que Al Jazeera, Al Manar et Iqrae. J'ai pu personnellement suivre le travail de quelques journalistes d'Al Jazeera. Ils sont pros, techniquement performants, oui. Mais je ne dirais pas la même chose du traitement de l'information qui tend à être trés subjectif, versant dans la thèse de l'injustice envers les arabes. Mettre tous les problèmes de la Oumma dans le panier des conflits palestinien et irakien est trés réducteur. Je ne reconnais plus ma propre famille dont les positions deviennent de plus en plus radicales...Al Jazzera joue sur la corde sensible car elle sait qu'elle est gagnante.

14:15

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

 
Référencement Blog Flux Directory Référencé par Blogtrafic